Dvorak-fr : disposition de clavier ergonomique
Ergonomie du poste de travail informatique

La disposition Dvorak-fr

La disposition de clavier Dvorak (version 2) pour la langue française existe sous trois variantes : la disposition Dvorak-fr qui est la disposition de base ; la disposition Dvorak-fr-sans, identique à la disposition de base, mais sans l’insertion automatique d’une espace fine (insécable) avant ou après certains caractères ( « » ; : ! ? % ). La troisième étant la disposition Dvorak-fr-k, une adaptation pour le clavier ergonomique Kinesis sculpté.

Sommaire

Dvorak-frretour au sommaire

Voyelles accentuées et caractères complémentaires (€, $, etc.)

Le e accent aigu (é) et les e et a accent grave (è et à) sont accessibles directement, c’est-à-dire sans devoir pousser la touche majuscule (« Maj » sur le schéma). Les autres voyelles accentuées, de même que certains caractères complémentaires, s’obtiennent à l’aide de touches mortes, comme expliqué ci-dessous (les e et a accent grave peuvent aussi s’obtenir de cette manière).

Insertion automatique d’une espace fine

Une espace fine (insécable) est insérée automatiquement avant ces six caractères ( » ; : ! ? % ) et après les guillemets ouvrants ( « ). Cette caractéristique n’étant pas du goût de tout le monde, les programmeurs en particulier, une version du pilote sans cette caractéristique est disponible.

Dans certaines applications comme Writer (LibreOffice) et MS Word, si l’insertion automatique d’une espace et la correction automatique des guillemets lors de la frappe sont activées, il vous faudra les désactiver.

Saisie des expressions numériques via la partie alphanumérique du clavier

Dans la disposition Dvorak-fr, l’activation du verrouillage des majuscules (touche « Verr Maj » sur le schéma ci-dessus) est conçue pour faciliter la saisie des expressions numériques sans utiliser le pavé numérique (c’est-à-dire en n’utilisant que la partie alphanumérique du clavier).

Claviers à 101 et 102 touches

Le clavier à 102 touches est le clavier que l’on trouve habituellement dans les pays européens ; en pratique, c’est souvent 102 touches plus des touches spécifiques du système et des touches multimédias. Par exemple le clavier à 105 touches introduit pour Windows 95 qui comporte 3 touches spécifiques de Windows aux côtés de la barre d’espacement.

Le clavier à 101 touches est celui utilisé aux USA (104 touches pour la version Windows 95).

Sur le schéma ci-dessus de la partie alphanumérique d’un clavier à 102 touches, la « 102e touche », non présente sur un clavier étasunien, est représentée sur un fond violet. Comme les 2 caractères de cette touche (à et ç) sont aussi accessibles via la touche morte accent grave (`), la disposition Dvorak-fr convient aussi pour un clavier US (101 ou 104 touches). C’est intéressant car bon nombre de claviers ergonomiques ne sont disponibles qu’en version 101 touches.

Dvorak-fr-sansretour au sommaire

C’est une version de la disposition Dvorak-fr sans l’insertion automatique d’une espace fine (insécable) avant ou après certains caractères ( « » ; : ! ? % ).

Dvorak-fr-kretour au sommaire

C’est une adaptation de la disposition Dvorak-fr pour le clavier Kinesis sculpté, un clavier ergonomique.

       (base)  –   (touches mortes)

Pour obtenir cette disposition, il faut installer un pilote spécifique du clavier Kinesis et permuter quelques touches (« Remapping »). Plus d’information.

Comment obtenir les caractères accentués et complémentairesretour au sommaire

Divers caractères accentués et autres sont disponibles via les 5 touches mortes représentées sur un fond jaune dans le schéma de la disposition ci-dessus, ce qui permet une typographie soignée, d’accéder aux caractères particuliers d’autres langues (néerlandais, allemand, espagnol, danois…), etc.

Pour obtenir une voyelle accentuée, il suffit d’enfoncer la touche morte appropriée (accent grave, circonflexe, etc.) suivie de la voyelle choisie, en minuscule ou en majuscule.

Appuyer sur une touche morte n’a pas d’effet immédiatement visible : c’est la touche suivante qui détermine le résultat final (fonctionnement en deux temps).

Exemple pour la touche morte accent grave (`) :

Caractère suivant
la touche morte `

Résultat

a

à

A

À

g

`

`  (tapper 2 fois de suite la touche morte produit le caractère de la touche morte)

w

`w  (w n’est pas affecté par la touche morte accent grave. Dans ce cas, le résultat est le caractère de la touche morte suivi du w)

 

Par caractères complémentaires, on entend les caractères résultant de l’utilisation d’autres signes diacritiques que les accents (comme la cédille et le tilde), les ligatures (æ et œ) et des caractères « spéciaux » comme le signe euro (€) et ceux qui ne sont pas disponibles sur une disposition de clavier habituelle (azerty), comme les tirets cadratin, demi-cadratin et conditionnel, le caractère points de suspension, le point médian, l’espace fine, l’espace insécable, différents types de guillemets, etc.

Tous ces caractères sont obtenus via la frappe d’une touche morte suivie d’une autre touche (caractère).

1) Les caractètres complémentaires les plus utiles

Touche morte

Caractère

Résultat

Commentaire

`

/

Guillemet ouvrant de 2e rang (c’est aussi le guillemet double de l’anglais). Voir la page touche morte accent grave du PDF ci-dessous (ou la carte ci-dessous) pour les guillemets de 3e rang (guillemet simple de l’anglais). L’usage des guillemets de 3e rang est souvent déconseillé, au profit de l’italique.

`

-

Guillemet fermant de 2e rang.

`

'

Apostrophe droite ou dactylographique. Utilisation : informatique principalement (programmation, etc.). L’apostrophe disponible directement dans la disposition Dvorak-fr est l’apostrophe courbe ou typographique (une virgule en position haute) et est la seule apostrophe à utiliser pour le français.

`

é

É

 

`

g

Symbole euro.

`

.

Points de suspension.

`

v

Tiret demi-cadratin.

`

m

Tiret cadratin.
Cadratin : unité de mesure des espaces qui, pour beaucoup de polices de caractère, correspond à la largeur du M ; plus exactement c’est la force du corps utilisé (on dira aussi force de la police utilisée, hauteur de la police utilisée ou taille du caractère).

`

b

$

Symbole dollar.

`

f

&

Esperluète.

`

q

{

Accolade ouvrante.

`

,

}

Accolade fermante.

`

y

±

Signe plus ou moins, un des symboles mathématiques (en dehors du signe =, tous les autres sont accessibles via la touche morte ~).

`

p

§

Symbole paragraphe.

`

espace

espace insécable

L’espace insécable remplace l’espace normale quand on veut empêcher que les deux éléments adjacents à l’espace se retrouvent séparés sur deux lignes différentes. Un caractère qui est apparu avec l’informatique. Il est en général « justifiant » ce qui signifie une largeur non fixe (sa largeur sera éventuellement adaptée en fonction de la mise en page). C’est pourquoi la tendance en publication assistée par ordinateur est d’utiliser l’espace fine devant le deux-points et les guillemets français de premier niveau (« »), contrairement à ce qu’il se faisait traditionnellement en imprimerie.

^

/

º

Signe ordinal (comme dans « nº 125 rue de… »).

^

-

°

Degré (longitude, latitude, angle et température).

^

è

Minute.

^

\

Seconde.

^

é

"

Guillemet droit (ou dactylographique). Origine : machine à écrire. Utilisation : en informatique uniquement (proscrit en français).

^

g

¢

Centime.

^

.

Point médian (ou milieu).

^

v

tiret insécable

Remplace le tiret normal quand on veut empêcher que les deux éléments adjacents au tiret se retrouvent séparés sur deux lignes différentes.

^

m

tiret conditionnel

À placer dans un mot pour indiquer une césure possible à l’endroit du tiret. N’est pas visible sauf en cas de césure : un trait d’union est affiché et la suite du mot est envoyé à la ligne.

^

b

£

Symbole monétaire de la livre sterling.

^

d

Obèle. Voir le PDF ci-dessous, page touche morte ^, pour le double obèle.

^

espace

espace fine

L’espace fine peut être vue comme une espace insécable réduite de taille fixe, mais, contrairement à l’espace insécable, elle existe de longue date en imprimerie où, en français, elle mesure un quart de cadratin. On insère une espace fine dans ces cas :

  • Devant les signes de ponctuation doubles (y compris le deux-points – c’est la tendance aujourd’hui).
  • De même après les guillemets ouvrants («) et avant les guillemets fermants (»).
  • Et dans d’autres circonstances : entre les tranches de trois chiffres dans un nombre (30 000,123 44), dans les numéros de téléphone, entre un nombre et une unité (25 %, 10 kWh…), entre les éléments dʼune indication d'heure (14 h 25), etc.

¨

m

μ

Mu minuscule.

¨

p

π

Pi minuscule. Voir le PDF, page touche morte ¨, pour d’autres caractères grecs.

~

/

½

Voir le PDF, page touche morte ~, pour d’autres fractions.

~

(

×

Signe multiplication. Voir le PDF, page touche morte ~, pour les autres signes mathématiques et les chiffres en indice et exposant.

~

g

¿

Point d’interrogation inversé. Voir le PDF, page touche morte ~, pour les autres caractères de l’espagnol.

~

o

œ

e dans l’o minuscule.

~

a

æ

e dans l’a minuscule.

~

b

¥

Signe du yen.

]

o

ø

O barré minuscule. Voir le PDF, page touche morte ], pour un autre caractère des langues nordiques (å, a rond en chef) et aussi ceux-ci : ó á ú.

]

c

©

Copyright ; voir le PDF, page touche morte ], pour d’autres caractères apparentés (™ ®).

]

s

ß

Eszett allemand minuscule. Voir le PDF, page touche morte ], pour les guillemets allemands.

2) Les cartes des cinq touches mortes

Ces cartes sont aussi diponibles sous forme d’un fichier PDF à imprimer.

 

 


 

Remarque